Une trentaine de baigneurs ont bravé les températures fraîches samedi.

Baignade au Vieux-Port de Montréal : une trentaine de braves sautent à l’eau

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1806352/baignade-fleuve-saint-laurent-montreal-bassin

Auteur: La Presse Canadienne

Une trentaine de personnes ont bravé samedi matin la température fraîche en sautant dans l’eau du fleuve Saint-Laurent afin de réclamer, une fois de plus, « un accès public et sécuritaire » à la baignade dans le bassin Jacques-Cartier du Vieux-Port de Montréal.

L’événement, qualifié de « Grand Splash », était organisé pour la 15e année par la Fondation Rivières.

L’organisme écologiste soutient que l’eau du bassin Jacques-Cartier est pratiquement toujours propre et l’accès sécuritaire. Il s’explique mal pourquoi la Société du Vieux-Port refuse bec est ongles d’y autoriser la baignade.

Comment est l’eau? Bonne, voire parfaite, répondent des adultes, mais froide, tempère Alexis, un enfant qui a également fait le saut. À l’extérieur, le mercure indiquait 17 degrés, selon Environnement Canada.

Les organisateurs disaient attendre 200 baigneurs, mais il faut croire que certains ont préféré porter une veste de laine plutôt qu’une veste de sécurité.

C’est une expérience spéciale, confie Jean Trudeau, un des braves, immédiatement après être sorti de l’eau. À l’ombre des gratte-ciel, c’est super.

Avec une telle température, il fallait y croire, résume au micro André Bélanger de la Fondation Rivières. C’est comme ça les batailles. À Québec, ça leur a pris 30 ans. Ils viennent de gagner, dit-il faisant référence à la décision des derniers jours du Port de Québec de mettre en place un bain portuaire dans le bassin Louise dès l’été prochain.

C’est les mêmes conditions [qu’à Montréal], a-t-il expliqué en entrevue. Il y a des bateaux, il y a une marina. Ils ont simplement proposé de laisser de l’espace pour aménager un bain portuaire. […] Ici, il y aurait de la place pour en faire 20 bains portuaires si on voulait.

L’organisme estime que le bassin Jacques-Cartier est le dernier endroit, le meilleur endroit, pour en installer un à Montréal. Il suffirait de déplacer des bateaux de 100 à 200 mètres et il y aurait de la place pour aménager quelque chose à peu de frais dès l’été prochain.

Un avis que partage la conseillère municipale Suzie Miron, qui s’est elle-même jetée à l’eau. C’est assez incroyable qu’on vive sur une île, mais qu’on ne vive pas notre insularité, a-t-elle déclaré en pleine baignade.

Il pourrait certainement y avoir un petit coin où un tel bain pourrait être aménagé, selon elle, ce qui serait au bénéfice de toute la communauté montréalaise.

Une question de volonté

Selon les dernières données publiées sur la carte interactive de suivi de la qualité bactériologique des cours d’eau publiée sur le site de la Ville de Montréal, la qualité de l’eau est considérée comme étant bonne à la marina du Vieux-Port, voire excellente non loin de là, à la Plage de l’Horloge.

Interviewée par La Presse Canadienne, la Société du Vieux-Port de Montréal, qui est responsable du site, refuse d’admettre que l’eau au bassin Jacques-Cartier est propre à la baignade et dit même l’ignorer. L’organisation dirige les questions sur la qualité de l’eau vers les autorités du Port de Montréal.

La société de la Couronne accepterait-elle d’aménager un bassin de baignade à cet endroit? L’endroit est dédié à la navigation, a répondu Nathalie Carrière, la directrice du marketing et des relations d’affaires. Des concessionnaires y sont installés, dont le Bateau-Mouche et Le Petit Navire, les navettes fluviales de l’est et de Longueuil l’utilisent et il a aussi le Port d’escale, a-t-elle noté.

La Société du Vieux-Port de Montréal se dit ouverte à l’aménagement d’un bain portuaire sur ses terrains et dit collaborer avec la Ville de Montréal sur l’alternative du Quai de l’Horloge, une option maintes fois écartée étant donné les problèmes de sécurité, notamment la force du courant et les risques liés à la navigation maritime.

L’organisation estime qu’au bassin Jacques-Cartier aussi des questions de sécurité entrent en ligne de compte.

C’est absolument faux que c’est dangereux, réplique André Bélanger de la Fondation Rivières, d’autant plus qu’il s’agit d’une marina où les gens viennent accoster leur bateau.

Il s’agit d’avoir de la bonne volonté, a-t-il lancé en expliquant qu’un bain portuaire est un endroit protégé, encadrél’équivalent de grands quais flottants et à l’intérieur vous mettez la zone de baignade.

Le bain portuaire de Copenhague, par exemple, est installé là où il y a les transatlantiques, de gigantesques navires, argumente-t-il.

Neuf « Grand Splash » ont eu lieu cette année à travers le Québec, notamment à Saguenay et Trois-Rivières.

A man is among the around 30 people who braved the cold and jumped into the water in Montreal's Old Port as a way of showing the water is clean and ready to use. SOURCE Fondation Rivieres

Thirty brave souls go swimming in the Old Port of Montreal demanding safe access to water

Source: https://montreal.ctvnews.ca/thirty-brave-souls-go-swimming-in-the-old-port-of-montreal-demanding-safe-access-to-water-1.5495408

Auteur: The Canadian Press

MONTREAL — About 30 people braved the chilly temperatures Saturday morning by jumping into the water of the St. Lawrence River to demand « safe and public access » to swimming in the Jacques-Cartier Basin of the Old Port of Montreal.

The event, dubbed the Grand Splash, was organized for the 15th year by the Fondation Rivieres.

The environmentalist organization says that the water in the Jacques-Cartier Basin is « practically always clean and safe to enter. »

The group questions why the Old Port of Montréal Corporation refuses to allow swimming there.

« How many years will it take the Old Port of Montreal authorities to emulate their Quebec City counterparts? » wrote the foundation in a news release announcing the event.

The foundation is referring to the Port of Quebec’s decision in recent days to create a public beach in the Louise Basin next summer.

According to the most recent data published on the interactive map of bacteriological quality of waterways published on the City of Montreal’s website, the quality of water is considered « good » at the Old Port marina, and even « excellent » not far from there at the Plage de l’Horloge.

The Old Port of Montreal Corporation told The Canadian Press that it refuses to admit that the water at the Jacques-Cartier Basin is fit for swimming. The organization refered questions about water quality to the Port of Montreal.

« Would the Crown Corporation agree to build a swimming pool at this location? The area is ‘dedicated to navigation’, » said director of marketing and bussiness relations Nathalie Carriere. « Concessionaires are located there, including Bateau-Mouche and Le Petit Navire, the eastern and Longueuil river shuttles use it and it also has the Port of Call. »

The Old Port of Montreal Corporation says it is open to the development of a harbour beach on its land and says it is working with the City of Montreal on the alternative of the Quai de l’Horloge, an option that has often been dismissed because of safety issues that include the current strength and the risks associated with marine navigation.

— this report by The Canadian Press was first published in French on July 3, 2021. 

image (30)

Ils sautent à l’eau à Montréal pour un meilleur accès à la baignade

Source: https://www.lesoleil.com/actualite/le-fil-groupe-capitales-medias/ils-sautent-a-leau-a-montreal-pour-un-meilleur-acces-a-la-baignade-180584dec5511b38ae1050a68dab7721

Auteur: Michel Saba

Une trentaine de personnes ont bravé samedi matin les températures fraîches en sautant dans l’eau du fleuve Saint-Laurent afin de réclamer «un accès public et sécuritaire» à la baignade dans le bassin Jacques-Cartier du Vieux-Port de Montréal.

L‘événement, qualifié de «Grand Splash», était organisé pour la 15e année par la Fondation Rivières. L’organisme écologiste soutient que l’eau du bassin Jacques-Cartier est «pratiquement toujours propre et l’accès sécuritaire». Il s’explique mal pourquoi la Société du Vieux-Port refuse bec est ongles d’y autoriser la baignade.

Comment est l’eau? «Bonne», voire «parfaite», répondent des adultes, mais «froide» tempère Alexis, un enfant qui a également fait le saut. À l’extérieur, le mercure indiquait 17 degrés, selon Environnement Canada.

Les organisateurs disaient attendre 200 baigneurs, mais il faut croire que plusieurs ont préféré porter une veste de laine plutôt qu’une veste de sécurité.

«C’est une expérience spéciale, confie Jean Trudeau, un des braves immédiatement après être sorti de l’eau. À l’ombre des gratte-ciel, c’est super.»

Bientôt un bain portuaire à Québec 

Avec une telle température, «il fallait y croire», résume au micro André Bélanger de la Fondation Rivières. «C’est comme ça les batailles. À Québec, ça leur a pris trente ans. Ils viennent de gagner», dit-il faisant référence à la décision des derniers jours du Port de Québec de déployer un bain portuaire dans le bassin Louise dès l’été prochain.

«C’est les mêmes conditions qu’à Montréal, a-t-il expliqué en entrevue. Il y a des bateaux, il y a une marina. Ils ont simplement proposé de laisser de l’espace pour aménager un bain portuaire. (…) Ici, il y aurait de la place pour en faire 20 bains portuaires si on voulait.»

L’organisme estime que le bassin Jacques-Cartier est le «dernier endroit, le meilleur endroit», pour en installer un à Montréal. Il suffirait de déplacer des bateaux de 100 à 200 mètres et «il y aurait de la place pour aménager quelque chose à peu de frais dès l’été prochain».

Un avis que partage la conseillère municipale Suzie Miron, qui s’est elle-même jetée à l’eau. «C’est assez incroyable qu’on vive sur une île, mais qu’on ne vive pas notre insularité, a-t-elle déclaré en pleine baignade lorsque questionnée en pleine baignade.»

Il pourrait «certainement avoir un petit coin» où un tel bain pourrait être aménagé, selon elle, ce qui serait «au bénéfice de toute la communauté montréalaise».

Selon les plus récentes données publiées sur la carte interactive de suivi de la qualité bactériologique des cours d’eau publiée sur le site de la Ville de Montréal, la qualité de l’eau est considérée «bonne» à la marina du Vieux-Port, voire «excellente» non loin de là à la Plage de l’Horloge.

Interviewé par La Presse Canadienne, la Société du Vieux-Port de Montréal, qui est responsable du site, refuse d’admettre que l’eau au bassin Jacques-Cartier est propre à la baignade et dit même l’ignorer. L’organisation dirige les questions sur la qualité de l’eau vers les autorités du Port de Montréal.

La société de la Couronne accepterait-elle d’aménager un bassin de baignade à cet endroit? L’endroit est «dédié à la navigation», a répondu Nathalie Carrière, la directrice du marketing et des relations d’affaires. Des concessionnaires y sont installés, dont le Bateau-Mouche et Le Petit Navire, les navettes fluviales de l’est et de Longueuil l’utilisent et il a aussi le Port d’escale, a-t-elle noté.

La Société du Vieux-Port de Montréal se dit «ouverte» à l’aménagement d’un bain portuaire sur ses terrains et dit collaborer avec la Ville de Montréal sur «l’alternative» du Quai de l’Horloge, une option maintes fois écartée étant donné les enjeux de sécurité, notamment la force du courant et les risques liés à la navigation maritime.

L’organisation estime qu’au bassin Jacques-Cartier aussi des enjeux de sécurité «entrent en ligne de compte».

«C’est absolument faux que c’est dangereux», réplique André Bélanger de la Fondation Rivières, d’autant plus qu’il s’agit d’une «marina où les gens viennent accoster leur bateau».

«Il s’agit d’avoir de la bonne volonté», a-t-il lancé, en expliquant qu’un bain portuaire est un endroit «protégé, encadré», «l’équivalent de grands quais flottants et à l’intérieur vous mettez la zone de baignade».

Le bain portuaire de Copenhague, par exemple, est installé «là où il y a les transatlantiques», de gigantesques navires, argumente-t-il.

Neuf «Grand Splash» ont eu lieu cette année à travers le Québec, notamment à Saguenay et Trois-Rivières.