Conférencedepresse

Revoyez la conférence de presse du 11 juin 2021, avec Roy Dupuis et Salomé Corbo.

Suite aux petits pépins techniques en début de conférence de presse du 11 juin dernier, revoici la vidéo avec la bande sonore complète.
Avec Roy Dupuis – cofondateur et porte-parole de Fondation Rivières qui nous parle de la raison d’être du Grand Splash et présentant Salomé Corbo – présidente d’honneur de la première édition de La semaine du Grand Splash, qui nous annonce les neufs municipalités participantes à cette première édition.
 

Bonne écoute!

#GrandSplash2021

IMG_0009

La semaine du Grand Splash, dans neuf lieux et sur cinq rivières cet été.

Roy Dupuis, porte-parole de la Fondation Rivières, annonce la tenue de la première édition de la Semaine du Grand Splash, une initiative de la Fondation Rivières. Entre le 26 juin et le 4 juillet, des centaines de citoyens vont se lancer à l’eau dans des endroits qui n’ont pas le statut de plages sur les rivières du Nord, Richelieu, Gatineau, Châteauguay et sur le fleuve Saint-Laurent. Par ce geste, les citoyens visent à sensibiliser et à mobiliser un large public, ainsi que les élus municipaux à l’importance d’aménager des accès publics à la baignade sur nos rivières et d’assurer la qualité de l’eau.

Des Grand Splash se tiendront dans neuf lieux différents à travers le Québec: Montréal (le Vieux-Port et le futur parc riverain de Lachine), Québec, Trois-Rivières, Saint-Jérôme,  Saguenay, Sainte-Martine, St-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Gracefield en Outaouais.

L’annonce a eu lieu dans le Vieux-Port de Montréal, où, depuis 12 ans, les citoyens exigent qu’on aménage un espace de baignade accessible à tous et à toutes. Pendant qu’à Montréal, on n’a que la plage de Verdun, Toronto dispose de pas moins d’une dizaine sont accessibles à quelques minutes du centre-ville. 

« C’est stimulant de constater qu’on se mobilise partout au Québec pour la cause de l’accès à l’eau, une eau propre et naturelle. Il faut redonner accès aux rives et à l’eau aux citoyens dans un état le plus proche possible de l’état naturel », a déclaré Roy Dupuis, porte-parole de la Fondation.

L’engouement des Québécois pour l’accès à l’eau s’est accentué avec la pandémie et il a mis en lumière le manque criant d’accès publics aux rives. Dans certains cas, comme à Saint-Jérôme ou Trois-Rivières, c’est la qualité de l’eau qui pose problème, tandis qu’ailleurs, comme à Saguenay et Gracefield, c’est la privatisation excessive des berges qui empêche les citoyens de profiter de l’eau.

Salomé Corbo, présidente d’honneur de la semaine du Grand Splash nous a partagé en conclusion de la conférence de presse, cette citation qui veut tout dire : « Ma petite est comme l’eau, elle est comme l’eau vive. Mon papa me chantait cette chanson de Guy Béart. Depuis, j’ai toujours associé la vitalité de nos cours d’eau à la force vive des enfants. Car tout comme les enfants, l’eau est notre avenir. »

Les citoyens sont invités à s’inscrire aux événements dans leur région à travers le site Grandsplash.ca dès maintenant.

Source :
Christian Généreux
Responsable au développement et à la mobilisation
438 933-2762
christian.genereux@fondationrivieres.org

Pour télécharger le Communiqué, cliquez sur le lien suivant.