resize (3) (1)

La baignade pour sensibiliser à la cause environnementale

Source: https://www.lenouvelliste.ca/actualites/la-baignade-pour-sensibiliser-a-la-cause-environnementale-8eb4b12e91422469a3792a9d07ac5260

Auteur: Alexis Lambert

La campagne de sensibilisation le Grand Splash s’est tenue à Trois-Rivières ce vendredi. En se baignant dans le lac Saint-Pierre, les organisateurs et les participants veulent attirer l’attention des Trifluviens sur la cause environnementale et l’importance de l’aménagement d’aires de baignade propres et sécuritaires.

L’évènement a été tenu à la station Plein Air Ville-Joie dans le secteur Pointe-du-Lac et a été chapeauté par la Fondation Rivières en partenariat avec Mobilisation Climat, et commandité par Yves Perron, député bloquiste de Berthier-Maskinongé.

Par cette première édition, les organismes veulent pointer le «manque criant d’accès publics aux rives». En unissant leurs causes, les deux associations rappellent que tous ces enjeux sont intrinsèquement liés. «Même si notre mission c’est le climat, on ne peut dissocier la crise climatique de la santé des eaux du fleuve dont nous sommes tous tributaires», explique Joyce Renaud, présidente de Mobilisation Climat.

En prévision du Grand Splash, beaucoup de recherches ont été effectuées sur les données de qualité de l’eau. Ces données sont considérées comme introuvables. Pour Mme Renaud, il faut absolument remédier à la situation. De fait, elle espère avec le Grand Splash être en mesure de «sensibiler la population, les acteurs municipaux et politiques».

Avant de procéder à la baignade, les deux organismes ont rappelé leur mission. Notamment, encourager les municipalités à créer des aménagements sécurisés qui donneront des accès gratuits à la baignade en milieu naturel. Comme la Ville de Trois-Rivières est sacrée «communauté bleue», les interlocuteurs ont souligné l’importance de faire de la recherche sur les cours d’eau et de mettre en place une technologie permettant l’analyse de la qualité de l’eau en temps réel.

Philippe Roy, directeur général du Plein Air Ville-Joie a insisté sur l’importance de la mission d’accessibilité de son établissement, tout en rappelant que le lac Saint-Pierre détient le statut privilégié de «Réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO» et que par le fait même, il est primordial de travailler à ce qu’il soit redoré et que la baignade soit sans danger.

Pour la candidate à la mairie Valérie Renaud-Martin, il y a une «importance de l’accès à l’eau et d’impliquer les gens dans l’environnement». Elle confie que le développement environnemental doit impérativement aller de pair avec le développement économique de la ville. «Il important d’encourager, de valoriser et mieux connaître nos lieux naturels trifluviens», explique-t-elle.

L’an prochain se sera le 20e anniversaire de Fondation Rivières, et Joyce Renaud espère que le Grand Splash sera encore plus mémorable. «On veut que tout le monde s’unisse pour le fleuve et le climat.» À la suite de l’activité, les invités et participants sont allés se baigner dans le lac.

Le Grand Splash se promène présentement à travers la province.

close

Plongez!

Rejoignez l'infolettre Grand Splash

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.